Récupération en course à pied, conseils pour mieux progresser !

Récupération en course à pied, conseils pour mieux progresser !

Hydratez-vous : 60% de notre poids n’est que de l’eau… Faîtes le calcul c’est impressionnant! Il faut entretenir cette eau car elle fluidifie le sang, compose nos cellules, nos muscles, notre cerveau… Bref on ne peut s’en passer, elle est indispensable à une récupération efficace. 1,5L par jour c’est le minimum mais ça peut être bien plus si on court ce jour! L’idéal étant de boire régulièrement dans la journée pour reconstituer en permanence son « stock d’eau.

Jambes en l’air : Alors quand je parle de jambes en l’air… Je parle simplement de vous allonger sur le canapé les jambes à angle droit posées sur un mur! On maintient cette position environ 10 minutes jusqu’à ce que ça fourmille dans les pieds. On vide artificiellement les jambes du sang « usagé ». Et lors du retour en position normale, on bouge les orteils pour faire circuler le sang plus rapidement. Et voilà, le sang est renouvelé et la récupération accélérée! Simple mais efficace.

Cryothérapie : Le froid ça conserve c’est bien connu! Si, si et on prend ce dicton au mot. Vous vous souvenez des rugbymens que l’on voit récupérer dans une poubelle remplie de glaçon? Le concept est le même. Matériel nécessaire : une douche. Et qu’est ce qu’on y fait? Et bien après un gros entrainement, en fin de douche, on utilise la position la plus froide et on laisse couler directement sur les mollets une quinzaine de secondes par jambe. Facile en été il faut être plus motivé en hiver mais c’est vraiment très efficace! Le froid entraîne une vasoconstriction, les vaisseaux sanguins du muscles se contractent, le sang est éjecté du muscle et la circulation ralentie. Lorsque le froid s’arrête, le sang frais afflue dans le muscle.

L’image contient peut-être : chaussures